En juin 2016, à l’issue du colloque « Sexologies européennes / European Sexologies » tenu à Toulouse un réseau international de recherche sur l’histoire européenne de la sexologie a été fondé avec tou.te.s les participant.e.s. La sexologie est, comme à l’origine du terme, à entendre au sens large comme l’ensemble des savoirs savants sur la sexuation et la sexualité, et l’histoire n’est pas une discipline exclusive puisque des anthropologues, philosophes, psychologues sociaux, sociologues et sexologues historiens sont présents aux côtés des historien.ne.s.

Le réseau poursuit plusieurs objectifs :

  • promouvoir une histoire de la sexologie qui inclut les femmes et le genre.
  • favoriser la comparaison des contextes nationaux ou des aires culturelles dans lesquels des traditions sexologiques prennent forme.
  • étudier les circulations transnationales, les traductions et les appropriations des concepts, des publications ou des pratiques.
  • favoriser les échanges entre les chercheur.e.s aux moyens de journées d’étude, de colloque, d’ateliers, de professeur.e.s invité.e.s, de thèses en cotutelle.
  • contribuer à élaborer une éducation sexuelle égalitaire.

Ce réseau, qui rassemble des chercheur.e.s individuel.le.s ou des équipes (voir la rubrique membres ou partenaires), se dotera, si les financements le permettent, d’une plateforme collaborative où seront librement accessibles :

  • des outils de la recherche (tels que bibliographies, chronologies, notices biographiques, glossaire)
  • des sources numérisées
  • des dossiers thématiques

Il a déjà donné lieu à plusieurs rencontres (voir la rubrique événements passés) et plusieurs autres sont d’ores et déjà prévues dans les mois à venir (voir la rubrique événements à venir).