Le projet Tota mulier in utero

Notre propos porte sur les liens entre le savoir anatomique nouveau, découvert par des examens post mortem au début des temps modernes et des interprétations de phénomènes physiologiques tels la grossesse et l’accouchement, résultant de croyances et de pratiques héritées de l’antiquité. Ou pour le dire autrement, quelles étaient les relations entre le livre savant et les « erreurs populaires » (Joubert) à propos du corps féminin, et comment, au moyen de quels mots se disait le corps féminin ? Une équipe regroupant des chercheurs français et étrangers s’est constituée autour de ce questionnement concernant les textes d’anatomistes et de chirurgiens des XVIe et XVIIe siècles, écrivant en latin et en vernaculaire.

Présentation par Jacqueline Vons: https://centre-montaigne.huma-num.fr/les-ateliers-du-centre/tota-mulier-in-utero.html


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search