Appel à articles : La sexologie à l’heure de la Guerre froide

L’historiographie de la Guerre froide est aussi ancienne et riche que la Guerre froide elle-même. Elle a d’abord été une histoire « par le haut », où les Etats, les politiques étrangères, militaires, diplomatiques et de renseignement tenaient le premier rôle. Elle s’est attachée à explorer les origines et les responsabilités, les « temps chauds » et les « points chauds » au Nord comme au Sud. Avec la chute du mur, la manne archivistique s’est multipliée, surtout à l’Est, mais aussi à l’ouest avec la déclassification de documents de la CIA, renouvelant les recherches et hypothèses.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search